En France, les frelons asiatiques attaquent de plus en plus les colonies d’abeilles. Les chercheurs ont mis en place plusieurs projets au fil du temps pour trouver des solutions, car les butineuses jouent un rôle très important pour la biodiversité. Les entreprises qui souhaitent s’investir dans ce type de projet ont la possibilité d’installer des ruches dans leur jardin. Depuis quelques années, les apiculteurs professionnels cherchent des solutions efficaces pour sauvegarder les abeilles. Les principaux facteurs qui causent la mortalité des butineuses en France et dans d’autres pays de l’Europe sont les attaques du frelon à pattes jaunes et l’utilisation des pesticides, tout particulièrement des néonicotinoïdes. Comment combattre les attaques du frelon asiatique ? Les abeilles jouent un rôle essentiel dans la civilisation humaine. Les deniers années, les apiculteurs ont constaté que les attaques du frelon à pattes jaunes sont de plus en plus fréquentes, surtout dans les régions du Sud de France. Par conséquent, les chercheurs français sont en permanence à la recherche de solutions. Tandis que certains misent sur la sélection génétique, d’autres sont plus ouverts à la conception de butineuses capables de résister aux attaques du frelon asiatique. Quelle que soit leur approche, ils espèrent de sauvegarder les abeilles et de sauver la pollinisation naturelle qui est indispensable aux arbres fruitiers et aux végétaux. Solutions de court et de long terme Hilary Erenler, chercheuse britannique de l’Université de Northampton, a réalisé plusieurs investigations pour découvrir des abeilles capables de survire dans des environnements hostiles. Elle a découvert dans la ville de Masaya, au Nicaragua, des colonies qui butinent au milieu des cendres volcaniques. Dans ces régions, le nid est exposé en permanence à des émissions de gaz acides. En dépit de ces conditions hostiles, elles ont réussi à survivre. Dans cette logique, de nombreuses entreprises françaises décident de se faire installer des ruches dans leurs jardins et sur leurs toits pour soutenir les abeilles. Les apiculteurs d’Apiterra peuvent prendre en charge l’installation des ruches d’entreprise en France et dans d’autres pays de l’Europe, notamment en Belgique et au Luxembourg. Grâce à leur expertise, ils installent des ruches dans les jardins des entreprises et des collectivités, mais également sur leurs toitures. L’équipe d’apiculteurs professionnels vous propose des services de qualité et en conformité avec les réglementations en vigueur. De plus, ils prennent en charge l’entretien des ruches installées sur votre toiture tout au long de l’année. Le miel récolté vous est ensuite livré dans des pots personnalisés que vous pouvez offrir à vos clients et à vos collaborateurs.

[...]

Les abeilles jouent un rôle très important pour l’environnement. Tout d’abord elles sont à l’origine de nombreux produits dont les propriétés nutritives sont indéniables pour notre santé. Il s’agit non seulement du miel, mais également de la propolis et de la gelée royale. A vrai dire, ces produits, et surtout le miel, sont utilisés à des fins thérapeutiques et pharmaceutiques depuis plusieurs dizaines d’années.

[...]

En février ou en mars, les apiculteurs procèdent à une vérification du couvain, qui peut être abîmé à la fin de la saison hivernale. Pour ne pas le laisser refroidir, vous devez effectuer la visite quand la température extérieure est de minimum 15 ºC. Si vous décidez d’installer une ruche dans le jardin de votre entreprise, les apiculteurs peuvent prendre en charge son entretien. De nombreux particuliers et entreprises françaises choisissent de se faire installer une ruche dans leur jardin afin de lutter contre la disparition des abeilles. Le miel récolté peut être ensuite commercialisé pour s’assurer un revenu complémentaire, mais la plupart des entreprises préfèrent l’offrir à leurs clients pour communiquer autour de leur engagement écoresponsable. S’impliquer dans des projets de biodiversité L’utilisation excessive de pesticides et les attaques de plus en plus fréquentes des frelons asiatiques sont devenues les principales causes de la mortalité des abeilles. Pour les sauvegarder, de nombreux dirigeants d’entreprises décident d’installer des ruches sur les toits de leurs locaux. Pour cela, les apiculteurs professionnels recommandent de prendre en compte quelques conseils pratiques et de réaliser un entretien régulier de la ruche. La qualité de vos interventions est essentielle pour le bien-être des butineuses. Les ruches nécessitent une visite le printemps Les professionnels vous recommandent d’ouvrir la ruche en février ou en mars, quand la température extérieure est supérieure à 15ºC. La première visite de printemps doit avoir lieu dans des conditions optimales, sinon le couvain risque de refroidir. Afin de vérifier la qualité du couvain, vous devez avoir des instruments et des vêtements de protection adéquats. De plus, vous devez vous assurer que la colonie dispose d’une réserve suffisante en miel. Si nécessaire, apportez-lui des compléments de nourriture. Si vous êtes une entreprise et que vous avez installé une ruche dans vos locaux, vous avez la possibilité de confier l’entretien de printemps aux professionnels de l’équipe Apiterra. Pour le bon déroulement des projets d’apiculture urbaine, les experts d’Apiterra installent des ruches dans les jardins des collectivités et des entreprises depuis 2010. Selon vos projets, ils peuvent les installer sur la toiture de vos locaux. Les apiculteurs s’engagent à entretenir vos ruches tout au long de l’année. Ils peuvent organiser des formations en apiculture pour votre personnel. Le miel récolté vous est ensuite livré dans des pots personnalisables. Vous pouvez offrir les pots de miel à vos partenaires d’affaires ainsi qu’à vos clients. Les services proposés par l’équipe d’Apiterra s’adressent aux collectivités et aux entreprises en France, au Luxembourg et en Belgique.

[...]

Le monde secret des abeilles intéresse de plus en plus les professionnels, qui se sont rendu compte de l’importance de l’apiculture pour le maintien de la biodiversité. Chaque année, plusieurs organisations proposent des formations et des ateliers sur cette thématique, qui s’adressent aux particuliers et aux salariés des entreprises et des collectivités locales.

[...]

Le ministre de l’Agriculture vient d’annoncer les dernières exigences qui visent les apiculteurs et leur métier. En plus de la réorganisation de la production d’essaims, le ministre s’est déclaré en faveur de la création du label « Miel de France ». Il envisage aussi la création d’un certificat de compétence pour les personnes qui travaillent dans le domaine de l’apiculture.

[...]