Areva dément un plan de suppression de 4 000 emplois

Le groupe nucléaire français Areva a démenti préparer un projet de suppression d’emplois portant sur 3 000 à 4 000 postes dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique.
La direction de l’entreprise a ainsi qualifié de « faux et sans fondement » les chiffres publiés le matin même par le quotidien national Le Figaro, à l’origine de cette information.
Confronté à un ralentissement du marché de l’énergie nucléaire, le groupe industriel Areva projette de différer certains de ses investissements pour rétablir ses comptes financiers. En France, 30 000 personnes travaillent pour Areva.

1 commentaire :

Le 29/03/16 à 15h12 Commentaire n°1 Elise Jouhier

Supprimer des postes quand on fait du bénéfice...

Poster un commentaire :

*
*
Commentaire : *
Suivre les commentaires

* Champ obligatoire

Newsletter Gratuite

Newsletter Gratuite