Les tarifs de gaz pourraient baisser de 3% cet été

La Commission de Régulation de l’Energie préconise la mise en place d’une nouvelle formule de calcul des tarifs gaziers plus avantageuse pour les consommateurs.

gaz

A combien s’élèvera la facture de gaz des ménages à la fin du mois de juillet ? Tout porte à croire qu’on s’oriente vers une baisse, assez nette même si l’ensemble des recommandations émises par la Commission de Régulation de l’Energie sont validées par les pouvoir publics. L’instance d’arbitrage propose d’abord de revoir le mode de calcul des coûts de fourniture répercutés automatiquement auprès des consommateurs : dans cette hypothèse, les cours pétrolier et gaziers sur les marchés, en fort repli ces derniers mois, seraient davantage pris en compte dans la note finale. Si cette formule était appliquée, la baisse serait de l’ordre de -1%, à laquelle s’ajouterait une réduction de -1,1% au titre d’un recul des coûts commerciaux (hors approvisionnement) liés, entre autres, à l’utilisation des infrastructures. Ce n’est pas tout : la CRE propose aussi de compenser un léger surcroît de recettes encaissés par le groupe Engie par rapport à l’ensemble des charges qu’il a supportées en 2016.
L’addition de ces trois critères entraînerait, au bénéfice des ménages abonnés aux tarifs réglementés, un allégement de facture compris entre -3 à -3,5% dès le mois prochain. Rappelons que depuis 2013, cette grille est revue tous les mois, et non plus tous les trimestres comme c’était le cas avant cette date.

Post author

Journaliste de formation, j’occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre.
Je peux justifier d’une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l’Ouest (2007-2009).

Laisser une réponse