Areva dément un plan de suppression de 4 000 emplois

Le groupe nucléaire français Areva a démenti préparer un projet de suppression d’emplois portant sur 3 000 à 4 000 postes dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique.
La direction de l’entreprise a ainsi qualifié de « faux et sans fondement » les chiffres publiés le matin même par le quotidien national Le Figaro, à l’origine de cette information.
Confronté à un ralentissement du marché de l’énergie nucléaire, le groupe industriel Areva projette de différer certains de ses investissements pour rétablir ses comptes financiers. En France, 30 000 personnes travaillent pour Areva.

Post author