L’OIT prône des emplois verts mieux encadrés et sécurisés

A l’heure où les emplois liés à la croissance verte sont appelés à se développer de plus en plus, l’OIT (Organisation Internationale du Travail) vient de rendre un rapport sur la nécessité que ces derniers se doivent d’être « sûrs et sains » pour les travailleurs. Réduire l’impact de l’homme sur l’environnement tout en prenant soin de lui.

panneaux-solaires

Alors que se tenait le 28 avril dernier, la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail, l’Organisation Internationale du Travail (OIT) a profité de cet évènement pour publier son rapport « Promouvoir la sécurité et la santé au travail dans une économie verte ».

Des emplois verts respectueux de l’environnement… mais aussi de l’homme

Protéger l’environnement et développer une économie verte qui atténue l’impact de l’homme sur la nature, c’est devenu une nécessité. Mais encore faut-il que cette économie verte ne mette pas en danger la santé des personnes qui travaillent dans ce domaine. En somme, l’OIT espère une évolution de cette économie verte. Bref que « tout emploi vert digne de ce nom doit intégrer la sécurité et la santé dans les politiques et les prises de décision concernant la conception, l’acquisition, l’exploration, la maintenance, l’approvisionnement, l’utilisation, le réemploi et le recyclage ».

Etudier tous les secteurs pour définir de nouvelles normes

En tout cas pour l’OIT, le contact est clair, quand bien même l’économie verte est bonne pour la planète, chacune de ces filières comportent des risques pour le travailleur et ce quel que soit le secteur (énergies renouvelables, éolien, produits verts pour le bâtiment, le recyclage des produits électroniques…). Alors pour établir de nouvelles normes et de nouvelles mesures pour la sécurité et la santé des employés, l’OIT préconise une étude approfondie des produits ou des équipements qui sont amenés à remplacer ceux dits polluants ou nocifs.

En attendant, la question est posée. Les préconisations de l’OIT seront –elles prises en compte ? seul l’avenir peut le dire mais il est logique de penser qu’un produit qui respecte l’environnement respecte aussi la santé et la sécurité de l’homme…

Post author

Journaliste de formation, j'occupe actuellement la fonction de rédacteur au sein du réseau des sites Internet de services aux entreprises du groupe Libbre. Je peux justifier d'une expérience de six ans dans la presse quotidienne angevine au sein de trois quotidiens : la Nouvelle République, Ouest-France puis le journal majoritaire en Maine-et-Loire : le Courrier de l'Ouest (2007-2009).